[Total : 5    Moyenne : 2.8/5]

Le yuzu est un petit agrume originaire d’Asie. Il est même au coeur de la gastronomie au Japon mais peut tout à fait se marier à des plats variés, sucrés comme salés. Zoom sur un aliment original tout à fait adapté au climat français.

Le yuzu, un agrume proche du citron vert pour des saveurs originales

Le yuzu (citrus juno) est le fruit du… yuzu. Il est originaire d’Asie et mesure 5 à 8 centimètres de diamètre pour une allure proche d’un petit pamplemousse à bosses. Sa peau est très épaisse et sa couleur varie de vert à jaune selon sa maturité. Il donne peu de jus et on trouve en lui de gros pépins.
Le yuzu (le fruit) pousse donc sur le yuzu (l’arbre), épineux et solide. Il pousse très bien au Japon, où il est adoré, mais on peut le faire pousser en France, là où d’autres agrumes poussent aussi.

Le yuzu un agrume riche en antioxydants naturels puissants

Le yuzu un agrume riche en antioxydants naturels puissants

Un aliment très riche en vitamine C

Au Japon, on le considère comme un aliment médicinal et il est aussi bien présent en cuisine que dans des cosmétiques et même en bain. Le yuzu bénéficie des propriétés de bon nombre d’agrumes : on l’utilise donc pour prévenir certains cancers, pour la santé osseuse et pour ses propriétés anti-inflammatoires.
Le yuzu est riche en flavonoïdes, en anti-oxydants (des limonoïdes) et en caroténoïdes, ainsi qu’en fibres solubles.

Comme au Japon, on peut l’utiliser en cosmétique : en huile essentielle pour purifier et parfumer, en bain de yuzu pour imiter les Japonaises, ou dans des savons et des laits corporels par exemple.

Le yuzu en cuisine

Le goût du yuzu est fort, tenace et très particulier. Pour vous donner une idée, proche du cédrat, il se situe entre le pamplemousse jaune, le citron vert et la mandarine, un peu comme si vous mélangiez les trois saveurs. Il fera donc merveille en remplacement d’un autre agrume, pour donner un goût original à votre préparation.
Au Japon, on se sert du jus de yuzu comme assaisonnement et du zeste comme condiment. Il est rare qu’on le trouve frais, mais on peut acheter le zeste de yuzu ou le jus et même des sauces toutes faites, des mélanges d’épices, et ainsi de suite.

On le retrouve même dans des mélanges au thé. C’est un ingrédient majeur de la sauce d’agrumes ponzu. Et surtout il est souvent inclus dans la soupe miso, traditionnelle soupe japonaise.

Il s’utilise aussi bien en pâtisserie, en confiture, dans un thé que dans des plats salés.

Voici une suggestion : Recette bio aux agrumes : risotto sucré-salé au yuzu
Risotto au yuzu, une recette sucré-salé

Au Japon, on utilise beaucoup le yuzu, un agrume dont on récupère le zeste mais aussi le jus. On le cultive également en France métropolitaine – surtout dans le sud – et cet ingrédient se marie bien avec de nombreux plats, aussi bien sucrés que salés. Si vous n’aimez pas choisir, voici une recette de risotto sucré-salé utilisant le yuzu.

Ingrédients pour 4 personnes

250g de riz pour risotto (arborio ou Carnaroli)
1 pomme de saison
1 poire de saison
1 échalote
75g de beurre (ou de l’huile d’olive)
10 cL de vin blanc sec pour cuisine
1 litre d’eau
1 cube de bouillon de légumes
5 cL de jus de yuzu (si on préfère on peut incorporer des zestes)
25g de fromage italien râpé (du brebis sec, du parmesan, etc. selon vos habitudes et vos goûts)
On peut aussi assaisonner avec des herbes sèches italiennes.

Recette

Préparer un bouillon : soit vous avez un bouillon de légumes sous la main, soit vous plongez un cube dans l’eau. Le réserver pour plus tard.
Dans une casserole, faites fondre le beurre et y ajouter l’échalote ciselée, à laisser fondre.
Ajoutez le riz et touillez jusqu’à ce qu’il devienne translucide, le tout à feu doux : on le nacre.
Ajoutez le vin blanc et faites cuire jusqu’à évaporation.
Ajoutez louche par louche le bouillon en touillant régulièrement.
Une fois la moitié du bouillon absorbé, ajoutez les morceaux de poire et de pomme
Ajoutez le reste du bouillon de légumes chaud petit à petit
Une fois le riz cuit, ajoutez le jus de yuzu à la préparation et liez-la avec le beurre et le fromage italien. Assaisonnez si vous le voulez.

En France, on trouvera difficilement des yuzu frais mais plutôt du jus, de la poudre de yuzu ou des zestes, sans compter les produits dérivés comme la confiture.


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Le yuzu bio antioxydant puissant, d’origine chinoise ou plus précisément provenant de l’Est asiatique (Tibet notamment), est un agrume de couleur jaune ou vert (tout dépend de son niveau de maturité) et de la taille d’une orange (5/7 cm).

Sa peau est épaisse, peu lisse et légèrement bosselée cependant que l’on retrouve dans sa chaire (le fruit est néanmoins peu charnu) beaucoup de gros pépins. Le yuzu est une puissante source de vitamine C. Voilà pourquoi on l’utilise en Asie pour soigner le rhume et les maladies de l’hiver. Cette apparence et ces caractéristiques trahissent l’origine du fruit : un hybride de mandarine sauvage et de citrus ichangesis.

Le yuzu à la fois acidulé et fruité avec une pointe d’amertume.

Le yuzu à la fois acidulé et fruité avec une pointe d’amertume.

Yuzu et cuisine japonaise
Le yuzu est surtout cultivé au Japon où il a été introduit à l’époque de la dynastie Tang. Il est d’ailleurs beaucoup utilisé dans la cuisine japonaise. On utilise le zeste qui, en dépit de son épaisseur, se détache facilement. En outre, bien que peu abondant, le jus est fortement plébiscité en cuisine. Le premier, extrêmement parfumé, sert de condiment alors que le « liquide » participe à de nombreux assaisonnements.
Dans tous les cas, zestes et jus sont destinés à aromatiser des soupes (soupe miso…), des plats de viandes, de poissons (sashimi au yuzu…), marinades, vinaigrettes et sauces (yuzu, sudachi, daïdaï et sauce soja sont les ingrédients phare de la sauce ponzu, sauce yuzu-mizo, Yuzu kosho ou Yuzu piment…).
En résumé, il est le parfait substitut du citron. Côté sucré, on en fait de la confiture, du sirop, et on l’intègre dans les recettes de gâteaux et crèmes (crème brulée, chawanmushi ou crème aux œufs salés…).

La saveur et l’arôme : les clefs du succès
Cette « sollicitation » en cuisine s’explique par le goût du fruit. Pour certaines personnes, il leur rappelle légèrement celui du citron ou du citron vert. Mais surtout, les amateurs s’accordent à dire que sa saveur est à mi chemin entre le pamplemousse et la mandarine, à la fois acidulé et fruité avec une pointe d’amertume. L’arome du yuzy apporte le coup de grâce aux gastronomes encore hésitants.

Autres utilisations dans la culture nippone
Toujours au Japon, l’on s’enduit de l’huile essentielle de yuzu pendant les traditionnels bains pris lors du solstice d’hiver ou toji. C’est que l’huile est réputée apporter sérénité et vitalité tout en embellissant la peau. Celle-ci demeure lumineuse grâce à la forte teneur en polyphénols des pigments du yuzu. Sa richesse en polyphénols en fait également un bouclier efficace contre les maladies cardiovasculaires et les cancers. Enfin, la variété dite Yuzufleur ou Yuzuhana sert de plante ornementale.

L’Occident à l’heure yuzu
Le Yuzu a fait son incursion depuis quelques années dans la cuisine occidentale grâce notamment aux chefs américains qui ont en usés et abusés. Le yuzu est arrivé clandestinement en Californie en 1888 pour être cultivé dans les jardins de nippo-américains. Ensuite des greffons venus de Chine furent autorisés à partir de 1998. Aujourd’hui, des chefs en Europe n’hésitent pas à l’intégrer dans leurs recettes. En occident, on se contente du jus, les fruits étant encore rares sur les étales.


[Total : 2    Moyenne : 5/5]

« Le yuzu bio antioxydant naturel puissant » Son goût acidulé a séduit les chefs de la planète qui l’on introduit rapidement dans leurs recettes. Découvrez maintenant cet agrume nommé « le yuzu ».

Qu’est-ce-que « le yuzu » ?
« Le yuzu », de ses origines chinoise, est le fruit d’un arbre nommé lui aussi « le yuzu ».

Comme le citron vert, il contient dans sa chair de gros pépins. D’ailleurs, ils se ressemblent presque car « le Yuzu » est un peu plus gros. Sa couleur varie en fonction de sa maturité.

En ce qui concerne le goût, rien à voir avec notre ami le citron, les saveurs du yuzu sont très rafraichissantes, elles ressemblent à un mélange de pamplemousse et de mandarine.

Les bienfaits du yuzu
« Le yuzu » est un fruit asiatique réputé pour les vertus médicinales qu’il contient, de plus, Il est connu pour soigner par exemple, le rhume, et lutterait efficacement contre le mauvais cholestérol.

Les recettes de cuisine et « le yuzu »
« Le yuzu » est cultivé au Japon et en Corée. On trouve « le yuzu » dans un bon nombre de préparations comme par exemple la sauce ponzu au yuzu, la sauce yuzu-mizo ou le sashimi au yuzu…

« Le yuzu » est un excellent complément à la cuisine occidentale !

Pour conclure, il est très utilisé en zeste et en jus pour aromatiser les poissons et certaines viandes.

Sachez qu’il existe également de la confiture de yuzu…

Il serait vraiment dommage de se passer de ce fruit excellent en gout, mais aussi pour notre santé. Pensez-y pour vos prochaines recettes de cuisine.

« Le yuzu », on en trouve partout…


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Fiche descriptive:l’origine du yuzu bio est le Japon et la Corée, il résise au froid j’usqu’a -15°C en sols drainants, fleur blanche au parfum léger en mai, fruit de 6/7cm comme une mandarine jaune à maturité en octobre.

Le yuzu fruit riche en antioxydant naturel

Le yuzu fruit riche en antioxydant naturel

Recette : Sorbet au yuzu

125ml d’eau et 100g de sucre de canne
Présser 100ml de jus de yuzu,
Récuperer un peu de zeste et le recouper trés fin
1 beau blanc d’oeuf + 1 c à soupe de sucre en poudre

Pour la préparation du sirop faire cuire le mélange eau/sucre à feu vif, dés l’ébulition laisser encore 2mn puis éteindre et réserver au frais.

Monter le blanc en neige y ajouter à la fin la cuillère de sucre et battre encore un peu.

Mélanger sirop bien frais, jus de yuzu et zeste, incorporer le tout délicatement aux blancs.

Il ne reste plus qu’a mettre votre préparation dans la sorbetière.


[Total : 2    Moyenne : 3.5/5]

Le Yuzu bio antioxydant naturel est un fruit d’origine japonaise et coréenne.

Le yuzu est plus gros que le citron vert et moins lisse, il ressemble à un pamplemousse. La couleur du Yuzu varie entre le vert et le jaune. Il pousse dans les régions où la température descend jusqu’à -5°C en hiver. C’est une plante qui résiste au froid rigoureux. Les yuzu sont employés en cuisine, en médecine mais aussi en cosmétologie traditionnelle.

Le yuzu : un fruit et remède naturel au Japon et Corée

Le yuzu : un fruit et remède naturel au Japon et Corée

Par ailleurs, le yuzu est employé en cuisine dans plusieurs préparations. Son zeste est utilisé comme condiment. Au Japon, le yuzu est employé dans la préparation de gâteaux, de confitures et des vins. Les coréens utilise le yuzu pour confectionner un sirop en mélangeant des tranches fines de yuzu avec du sucre, du miel et de petits morceaux de fruits.

Le yuzu est aussi un remède naturel pour certains problèmes de santé tel que le rhumatisme et cholestérol. Le yuzu est un véritable produit de beauté naturel. Au Japon, il est employé dans les bains contre la fatigue et le stresse. Les fruits entiers sont plongés dans l’eau chaude du bain. Il est également recommandé pour la beauté de la peau.


[Total : 3    Moyenne : 3.3/5]

J’ai une affection particulière pour le YUZU bio antioxydant puissant… elle remonte à ma vie à Takamatsu, dans les années 90.

En effet, lorsque j’allais chercher des végétaux dans la montagne de la préfecture de Kagawa avec mon professeur d’ikebana, nous avions l’habitude de faire une halte chez un vieux monsieur qui habitait seul une maison traditionnelle japonaise en torchis au milieu de nulle part. Chaque fois que nous passions le voir, il nous donnait une grande quantité de yuzu, à mettre dans le bain et à utiliser en cuisine et c’était un moment de bonheur que de recevoir ces fruits…

Le yuzu source de bien être

Le yuzu source de bien être

Nom botanique du YUZU :
Citrus junos Sieb. ex Tanaka
synonyme : Citrus ichangensis x C. reticulata var. austera
C’est donc un hybride entre le Citrus ichangensis et une mandarine sauvage.
Le YUZU est originaire de Chine et il est arrivé au Japon, via la péninsule coréenne, à l’époque HEIAN.
Il est cultivé au Japon depuis la région du Tohoku (île de Honshu) jusqu’à l’île de Kyushu; principalement dans les préfectures de Kochi, Yamanashi, Ibaraki et Saitama.

Plusieurs variétés :
– le HON-YUZU ou Yuzu, a des fruits assez gros, avec beaucoup de jus. La surface de la peau du fruit est irrégulière et épaisse. L’arbre peut atteindre 4 à 5 mètres de hauteur, la floraison a lieu de mars à mai et la fructification, de septembre à novembre.

– le TADANISHIKI, a un fruit plus petit que celui du Hon-Yuzu, son parfum est également moins prononcé, il a très peu de pépins et moins d’épines. C’est une variété plus facile à cultiver et qui a le mérite de produire beaucoup de jus.

– le HANA-YUZU (ou Hanayu ou Issai-yuzu), est plus petit que le Hon-Yuzu. Il pousse depuis la région du Kanto jusqu’à l’île de Kyushu. Sa floraison a lieu de mars à mai et la fructification, d’octobre à décembre. Il produit beaucoup de jus, d’acidité et il est beaucoup utilisé dans la cuisine japonaise comme assaisonnement.

– le SHISHI-YUZU a une peau noueuse et son fruit peut atteindre un diamètre de 15 cm, tel un beau pamplemousse ! L’arbre peut atteindre 2 à 2 mètres 50 de hauteur, sa floraison a lieu de mars à mai et la fructification, d’octobre à décembre. On le trouve depuis le sud de la région du Kanto jusqu’à l’île de Kyushu.

Les utilisations du YUZU :
– la cuisine japonaise : ceux qui ont vécu au Japon connaissent certainement la sauce Ponzu, dont il est l’un des principaux ingrédients. Le Yuzu est utilisé comme assaisonnement, pour donner de la saveur, de l’acidité, et il entre dans l’élaboration de gâteaux, de vins et de nombreux plats traditionnels japonais.

– le bain aux Yuzu : il est de tradition de prendre un bain avec des morceaux de YUZU au moment du solstice d’hiver, promesse d’une année sans rhume !
C’est un plaisir que j’ai découvert grâce à mon professeur d’ikebana et à ce vieux monsieur qui avait la gentillesse de nous donner quantité de fruits… Il suffit de prendre 5 à 6 yuzu, de les couper en deux et de les mettre dans l’eau chaude du bain… Cela devient alors un remède contre les refroidissements, la fatigue, les douleurs et il contribue à adoucir la peau.
Le YUZU est utilisé dans quantité de produits pour le bain et de cosmétiques japonais.

Je pense que je vais en planter un dans mon jardin…!!!


[Total : 2    Moyenne : 3/5]

Je vous ai parlé hier du yuzu bio antioxydant naturel puissant dans ma recette, et plusieurs internautes se sont interrogés sur ce fruit mystérieux…
Alors c’est quoi, le yuzu?

Ce fruit a le vent en poupe; il est maintenant possible de dénicher des petites bouteilles de jus de yuzu (par exemple chez Labo&Gato pour les bordelais) mais le fruit yuzu est vraiment un agrume que le particulier a du mal à se procurer.
Dans les restaurants, je suis souvent attirée par les plats avec des saveurs à la fois acidulées comme le citron, sucrées comme la mandarine et avec un zeste d’amertume comme le pamplemousse… vous l’avez deviné, ces saveurs sont celles du yuzu.

Yuzu: ce fruit qui parfume ma cuisine...

Yuzu: ce fruit qui parfume ma cuisine…

Alors, il se présente comment ce drôle d’agrume? Il ressemble à une mandarine, avec une peau flétrie et surtout son parfum ne trompe pas! Tout est bon dans le yuzu: le zeste bien sur, et le jus que l’on presse jusqu’à la dernière goutte!
Ses pépins sont énormes, disproportionnés par rapport aux petites tranchounettes, il parait qu’eux aussi peuvent être utilisés…
Marinades ou bouillons, pâtisseries ou grillades, il sait parfumer les recettes salées comme les sucrées même si au Japon il est surtout utilisé en version salée.

J’ai aussi appris que dans mon sud-ouest préféré un pépiniériste cultive cet agrume tendance, il s’agit de Michel Dufau à Eugénie Les Bains… il parait même que par là-bas il y a une bonne table 😉


[Total : 5    Moyenne : 3/5]

Issu du croisement naturel de la mandarine sauvage et d’un cousin de notre citron, le yuzu bio antioxydant naturel puissant (le mot désigne à la fois l’arbre et le fruit) vient du centre de la Chine et du Tibet. Mais c’est en Corée et au Japon qu’il est aujourd’hui le plus cultivé. Les fruits ressemblent à des petits pamplemousses, leur poids est étonnamment faible par rapport à leur taille, leur surface est irrégulière et leur couleur varie du vert à l’orange.

Le parfum acide du yuzu se situe entre le pamplemousse acide et la mandarine, il est très présent dans la cuisine traditionnelle au Japon et en Corée, en dessert ou comme assaisonnement. Depuis qu’ils l’ont découvert dans les années 90, les restaurateurs occidentaux s’inspirent de sa saveur originale qu’ils mettent au goût du jour.

Le yuzu, le nouvel atout santé venu du pays du soleil levant

Le yuzu, le nouvel atout santé venu du pays du soleil levant

L’alicament tendance !

Les vertus de ce fruit pour notre santé sont immenses et encore largement inexplorées ! En raison de sa forte teneur en vitamine C, les japonais en parfument le thé, mais aussi pour le bain au début de l’hiver ! Et il est aujourd’hui une star des produits de beauté en Europe ! Il se décline en savons, bougies de massage et body-cream anticellulite ou relaxantes qui tirent partie de ses qualités hydratantes et dynamisantes. Sa forte teneur en antioxydants protège la peau des radicaux libres et empêche le collagène de se dégrader trop vite.

Les Fromages de Suisse et le yuzu

Associez ce nouveau fruit santé « tendance » et Les Fromages de Suisse ! Les uns vous apportent le calcium indispensable à votre santé osseuse, tandis que le yuzu répond à vos besoins en vitamine C. Dégustez par exemple des tranches d’Étivaz AOC accompagnées d’une marmelade de yuzu pour un brunch tonique, ou un « yuzu curd » accompagné d’Appenzeller® Extra (le « yuzu curd » se réalise comme le lemon curd en remplaçant le jus de citron par le jus de yuzu).

Idées recettes à base de Fromages de suisse et yuzu

Noix de Saint-Jacques, kumquat, yuzu et Sbrinz AOC Eplucher les kumquats en les conservant entier. Faire dorer les noix de Saint-Jacques à l’huile d’olive dans une poêle 1 à 2 minutes et intégrer ensuite les kumquats. Ajouter du vinaigre de xérès et la sauce yuzu pur. Servir à l’assiette, une salade de mâche assaisonnée, 3 noix de Saint-Jacques et 3 kumquats par personne, parsemez ensuite de copeaux de Sbrinz AOC.

Carpaccio de langoustines et Gruyère AOC suisse d’Alpage Disposez des langoustines nettoyées et émincées sur des assiettes. Ajoutez ensuite de l’huile d’olive, des cébettes hachées, du jus et zeste de yuzu, du poivre et de fines lamelles de Gruyère AOC d’Alpage.

Salade de poulet au yuzu et Tête de Moine AOC Accompagnez une salade de roquette assaisonnée à l’huile d’olive, jus et zeste de yuzu de délicates Rosettes de Tête de Moine AOC et d’émincés de filets de poulet grillés.


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Le yuzu bio , Cet agrume utilisé comme condiment est à mi-chemin entre le citron et la mandarine. Il est utilisé dans des plats typiquement japonais pour son goût unique et subtil qui font de lui, un produit d’exception.

Origine et utilisation

Ce fruit est originaire de Chine à la base mais il est beaucoup utilisé dans la cuisine nippone. Lors de notre séjour au Japon nous avions rencontré Doctone, cuisinier dans un restaurant de Tokyo. Nous sommes restés en contact et c’est tout naturellement que je me suis tournée vers lui pour savoir comment il utilisait le Yuzu dans sa cuisine.

Tout d’abord il m’a dit que cet ingrédient ne se consommait pas tel quel et qu’il était utilisé principalement pour assaisonner et relever le goût des plats. Il a qualifié le goût du Yuzu comme étant aigre.

Il l’utilise pour les préparations salées : dans le « Nabe » (plat d’hiver à base de bouillon, choux, champignons, tofu, poisson ou viande), plus connu sous le nom de « shabu shabu » pour les fans de cuisine traditionnelle japonaise. Il l’utilise également avec les udon (sorte de nouilles japonaises consommées seules ou dans un bouillon). Personnellement, il ne le cuisine pas en version sucrée mais il pense que ça peut-être une bonne idée.
Nos chefs français sont eux aussi tombés amoureux du yuzu ! Ils ont décliné leurs os_recettes phares en utilisant cet agrume autant dans les plats salés que sucrés.

Le yuzu

Le yuzu

Le Yuzu et les grands chefs français

Nous avons découvert avec Alex pour la première fois le yuzu au restaurant le Pramil dans un gâteau au chocolat. Nous sommes tout de suite tombés sous le charme de son goût légèrement acidulé qui se marie très bien avec le chocolat. Depuis, on voit un grand nombre de os_recettes à base de yuzu sur la blogosphère ou sur les grandes tables françaises.

Pierre Hermé est un des premiers chefs en France à avoir utilisé le Yuzu fin des années 80. Il a d’ailleurs décliné une gamme de desserts cet automne dédié à cet agrume (éclair, chocolat, macaron, tarte…) qui a rencontré un franc succès dont le fameux entremet azur.
Le yuzu était très présent cette année au salon du chocolat. Henri Le Roux, célèbre caramélier et chocolatier a d’ailleurs remporté le prix de l’innovation au salon du chocolat 2011 grâce à sa mini tablette yuzu macha.

Il a également utilisé le yuzu dans ses caramels pour faire des confiseries originales et très tendances.
Après le sucré passons au salé ! Nos chefs l’utilisent en remplacement du citron pour réaliser des vinaigrettes/sauces, des marinades, ou pour assaisonner les poissons. Jean Yves Bordier a crée un beurre au yuzu qui se déguste parfaitement avec du saumon fumé, des crustacés… Bref, idéal pour bluffer vos invités pour les fêtes de fin d’année .
Pour ceux qui sont curieux de découvrir le yuzu, sachez qu’on le trouve difficilement en France sous forme de fruit. Par contre vous en trouverez facilement sous forme de jus dans les épiceries asiatiques. N’hésitez pas à partager avec nous vos dégustations culinaires à base de yuzu et à nous donner vos impressions.


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Açaï, goji, yuzu bio antioxydant naturel puissant, acérola, noni… Ces noms ne vous disent peut-être pas grand-chose.

Et pourtant ! Ils sont en train d’envahir le marché. Mais au fait de quoi s’agit-il ? De fruits… ou plutôt de superfruits. Particulièrement riches en antioxydants, ces petites baies tout droit venues d’Asie et d’Amérique latine nous promettent de conserver une super peau, une super santé et par la même occasion une super ligne !Alors, leurre marketing ou petits miracles? Décryptage.

Entretenir sa ligne avec les baies d’Açaï

Consommés depuis la nuit des temps par les Indiens de la forêt amazonienne, ces petits fruits violets au goût de chocolat et de mûre sauvage sont particulièrement riches en fibres, en antioxydants ainsi qu’en acides gras essentiels. L’avantage, c’est qu’ils aident à réguler l’appétit, améliorent le métabolisme et empêchent le stockage des graisses. Par contre, ne rêvez pas, s’ils aident à éviter le grignotage, ils ne font pas maigrir.
Comment les consommer ? En jus, bio, de préférence. On en trouve pour le moment surtout sur Internet, et également dans des magasins spécialisés. Un verre de 250 ml chaque matin permet de caler les estomacs les plus avides, et de donner du tonus pour toute la journée.

Retrouver une peau de bébé avec la grenade

Trois fois plus riche en antioxydants que le thé vert, la grenade est l’alliée beauté de notre peau ! Ce fruit rouge aux allures de pomme aide à lutter contre l’oxydation des cellules et donc le vieillissement de la peau. Résultat : là où les crèmes hydratantes ne font que protéger la surface de l’épiderme, la grenade permet de booster la production de cellules de l’intérieur.
Comment la consommer ? Encore plus riche en antioxydants que la pulpe du fruit lui-même, le jus de grenade sans sucre et sans additif est particulièrement recommandé.Le tout, c’est d’en consommer régulièrement. Au moins un verre par jour…

Dire Bye bye aux cernes avec le cassis!

Une fois n’est pas coutume, ce superfruit est cultivé en Europe et notamment en France. Bon pour la forme, il est aussi connu pour son action anti-cernes. Pourquoi ? Parce qu’il stimule la circulation sanguine et dilate les vaisseaux sous-cutanés. Finies les traces violacées sous les yeux impossibles à camoufler! En plus, le cassis est quatre fois plus riche en vitamine C que l’orange et peu calorique (50 kcal pour 100 g).
Comment le consommer ? En jus, en coulis, en compote ou frais… On trouve du cassis sous toutes les formes. L’idéal, c’est d’en manger l’équivalent d’une poignée par jour pour faire le plein de vitamines. En hiver, on opte pour des sachets de cassis surgelés.

Arborer une chevelure de star avec le goji

Venues d’Asie, ces baies allongées à la saveur légèrement sucrée sont petites mais costaudes ! Particulièrement riches en calcium, elles peuvent couvrir jusqu’à 14% de nos besoins quotidiens. Or qui dit calcium, dit également masse osseuse au top et cheveux soyeux gonflés à bloc ! Une bonnes nouvelles pour celles qui ne sont pas fans de produits laitiers, même si ce fruit ne peut pas les remplacer entièrement à lui seul.
Comment les consommer ? On les trouve séchées ou sous forme de jus. Dans ce cas, elles sont généralement mélangées à d’autres fruits.

Tenir une forme olympique avec le mangoustan

Il ressemble à une orange sanguine, a le gabarit d’une tomate et renferme une pulpe délicate blanche comme neige… Le mangoustan est un fruit originaire d’Asie particulièrement énergétique. Sa teneur en sucre élevée donne du tonus pour toute la journée. Rien de tel pour démarrer du bon pied et rester en forme !
Comment le consommer ? Frais bien sûr ! Contrairement à la plupart des autres superfruits, on le trouve facilement au supermarché. L’avantage, c’est qu’avec sa coque dure, il se transporte partout. Alors, pourquoi s’en priver ? Par contre, avec 16g de sucre pour 100g, le mangoustan est particulièrement sucré, donc ne pas en abuser…

Le yuzu un des superfruits antioxydant

Le yuzu un des superfruits antioxydant

Illuminer son teint avec le yuzu

Petit cousin du citron vert, le yuzu est un agrume japonais, dont le goût est à mi-chemin entre le pamplemousse et la mandarine. Riche en polyphénols, ses pigments nous permettent de conserver une peau lumineuse.
Comment le consommer ? Très présent dans la cuisine japonaise, le yuzu se consomme surtout en jus et en zestes. Il parfume et donne une touche exotique à tous nos plats. Pour en acheter : direction le traiteur asiatique. Dépaysement garanti !

Garder la pêche avec l’acérola

S’il devait y avoir un vainqueur en termes d’effets bénéfiques sur la santé, ce serait certainement elle : la cerise acérola ! 200 fois plus riche en vitamine C que le kiwi, elle nous vient des Antilles et ne manque pas d’atouts. Elle renforce les défenses de l’organisme, lutte contre la fatigue et empêche l’action des radicaux libres.
Comment la consommer ? Importée, il n’est pas toujours évident d’en trouver. Heureusement, elle entre dans la composition de nombreux jus et autres compotes.


Liens conseillés : la baie de goji bio Himalaya - la poudre baobab bio - la baie d'açaï biologique - la mûre blanche - boutique biologiquement - l'huile de baobab bio - fleur de sel de Guérande - la racine de maca bio - la fleur hibiscus bissap - les fleurs de bach - l'aloe vera - les couples mixtes - la plante de stevia bio - les femmes nappy - le fruit du camu camu - le sel de Guérande - l'arbre du baobab - baies de cranberry bio - la feuille de menthe bio - le fruit de grenade bio - la baie d'aronia bio - la céréale de chia bio - le fruit de l'acerola bio - le fruit de maqui bio - le fruit de guarana bio - l'huile de jojoba bio - le café vert bio - la boisson de maté bio - le silicium organique - utilisation du chanvre bio - le thé de rooibos - l'huile d'argan - konjac bio coupe faim - le thé vert bio antioxydant - les antioxydants naturels - la baie de myrtille - le sirop agave biologique - la feuille de graviola bio anti-cancer - physalis peruviana - la racine de curcuma bio - la racine de ginseng biologique - la racine de gingembre biologique - le citron yuzu bio - le fruit de cupuaçu biologique - la baie d'arbouse bio - la vigne rouge bio pour la ciculation - urucum bio contre le cancer de la peau - le fruit de lucuma bio - les amandes biologiques - la cerise - le fruit de mangoustan bio - le thym antioxydant - levure de riz - le citron vert - les antioxydants naturels puissants - la papaye fermentée - le raisin riche en antioxydant - l'ortie bio riche en silice - la baie de sureau - le desmodium bio pour le foie - la feuille de moringa biologique - le goji de l'Himalaya - les baies de goji Himalaya - l'algue spiruline biologique - les antioxydants naturels puissants - la pulpe de baobab biologique - les protéine biologique - beurre de karité bio - le fruit de l'argousier bio - la poudre de baobab bio - la feuilles de ginkgo biologique - le goji biologique - le champignon reishi biologique - le transhumanisme - les sushis japonais - le fruit du baobab bio - les baies de goji biologique - la pharmacie biologique - le cannabis biologique - la marijuana biologique - les insectes comestibles - les prooxydants - la poudre de baobab biologique - le pain de singe baobab - les aliments antioxydants - le baobab biologique - biologiquement - le bouye jus de baobab - baobab.com - la tomate biologique - les insectes comestibles - le fruit du corossol - le fruit du baobab biologique - la feuille de graviola bio - le bambou bio - l'artémisinine bio anti-cancer - baobab.com - la feuille de corossol - un hamburger végétarien - la dhea naturelle - l'armoise anti-cancer - l'artemisia annua plante anti-cancer